Les pires erreurs que nous pouvons commettre lorsque nous voyageons en voiture avec des enfants

Nous nous soucions tous de la sécurité de nos enfants lorsque nous conduisons avec eux. Que le voyage soit long ou court, nous devons prendre des mesures de sécurité extrêmes avec les plus petits et les plus vulnérables. Au cours des dix dernières années, 90 enfants ont perdu la vie parce qu’ils n’ont pas le système de retenue pour enfants (CRS) obligatoire, c’est-à-dire la poussette. Ce chiffre couvre 44 % des enfants tués sur les routes.

Les erreurs qui peuvent avoir de terribles conséquences

Parfois, la hâte d’emmener les enfants à l’école ou de croire qu’ils n’en ont pas besoin parce que c’est un transfert très court, nous fait tomber des erreurs qui peuvent avoir de terribles conséquences. Une fois que nous montons les enfants dans une voiture pour n’importe quel voyage, nous devons toujours suivre toutes les mesures de sécurité à la lettre. En raison du risque élevé pour nos enfants, nous devons essayer d’éviter cette erreur sur tous les voyages.

Selon les données du dernier rapport du comparateur d’assurance automobile Acierto.com, près de 3 parents sur 5 mettent leurs enfants en danger en marchant. Plus précisément, 52 % montent leur enfant avec leur manteau et plus d’un million de conducteurs reconnaissent qu’ils ne les portent pas toujours dans le fauteuil homologué correspondant.

Les erreurs les plus courantes

Afin de garantir la sécurité maximale de notre enfant lorsque nous voyageons en voiture, il y a certaines erreurs que nous ne devrions jamais commettre, comme ne pas porter le système de retenue pour enfants, les mettre avec le manteau ou les porter à genoux sur une courte distance peut leur coûter la vie.

1. jamais sans un fauteuil roulant homologué

Même si le voyage est très court, ne portez jamais le bébé à genoux. Même si, enfants, nous étions portés à genoux et même à l’arrière sans aucune retenue, cela ne devrait jamais être fait. Même si l’adulte met la ceinture de sécurité sur l’enfant. C’est l’erreur la plus courante et la plus dangereuse.

De plus, le fauteuil doit être adapté à votre taille et à votre poids. N’essayez pas de profiter d’une chaise de frère ou de sœur ou de cousin qui ne correspond pas à leur âge ou à leur poids. Il est également important que la chaise soit solidement ancrée et fixée avec le harnais. Il est préférable d’utiliser les points d’ancrage isofix du véhicule, qui sont toujours au nombre de trois. Il est nécessaire de consulter dans le magasin où nous avons acheté la chaise pour l’ancrer dans la voiture et même de leur demander de nous faire une démonstration pratique avant de l’acheter.

2. Attention au siège avant

Les mineurs mesurant 135 cm ou moins doivent se déplacer sur les sièges arrière. N’oubliez pas que ce n’est pas l’âge qui le marque, mais la taille. Il est permis de placer les fauteuils du groupe 0 sur le siège du copilote, mais ce n’est pas recommandé. Dans ce cas, le fauteuil roulant doit toujours aller dans la direction opposée et l’airbag passager doit être désactivé. Mais les experts disent que le meilleur endroit pour une poussette d’enfant est la place centrale arrière.

Le non-respect de ces limites donne lieu à une amende d’environ 200 euros et à la perte de 3 points sur le permis, ainsi qu’à l’immobilisation du véhicule pour non-respect de l’article 117 du Règlement général de circulation. Les seules exceptions envisagées en ce qui concerne les mineurs et leur transfert à l’intérieur des véhicules sont si le véhicule n’a pas de sièges arrière, si tous les sièges arrière sont également occupés par des mineurs d’une hauteur égale ou inférieure à 135 cm ou lorsqu’il est impossible d’installer le dispositif de retenue pour enfants sur les sièges arrière.

3. jamais sans ceinture de sécurité

La Direction générale de la circulation nous rappelle constamment que la hâte n’est pas une excuse pour ne pas porter la ceinture de sécurité. Si nous emmenons nos enfants à l’école sur le siège avant parce qu’ils mesurent déjà plus de 135 cm. devrait toujours aller avec la ceinture de sécurité. L’article 117 du Règlement général de la circulation exige que les conducteurs et les occupants des véhicules utilisent des ceintures de sécurité et autres systèmes de retenue homologués dans la circulation urbaine et interurbaine.

4. Pas de manteaux

52 % des parents disent qu’ils n’enlèvent pas le manteau de leurs enfants lorsqu’ils voyagent en voiture. Le problème, c’est que les manteaux, surtout les “plumes”, sont écrasés lorsqu’ils sont pressés et occupent un espace qui n’est en réalité que de l’air. Le problème est que le harnais du siège de sécurité est desserré et peut être dangereux en cas de collision frontale. Le gamin pourrait se faire tirer dessus. Si l’enfant a froid à l’intérieur de la voiture, il est préférable d’allumer le chauffage, même s’il est encombrant de le mettre et de l’enlever.

Laisser un commentaire